Veuillez saisir au moins 2 caractères

Siège
Lieu dit Coucut - Route de Lerm
33430 Bazas  05 56 25 28 81
Courriel      Accès

Antenne administrative
29 avenue Jean Guérin
33690 Grignols  05 56 25 50 53
Courriel      Accès

Contacts
Le contexte

En mai 2006, la Communauté de Communes de Captieux-Grignols a décidé d'engager une réflexion autour de la création d'une zone d'activités à forte thématique. D'un point de vue économique, elle dispose d'un tissu peu dense, principalement tourné vers l'industrie bois. L'enjeu est donc de créer un véritable bassin d'emploi :

  • qui soit déconnecté de l'attraction langonnaise,
  • qui profite à l'extrême sud du département,
  • avec une image forte qui favorise son identification et son attractivité.


Le territoire communautaire est éminemment rural mais a su maintenir son authenticité par un milieu naturel vaste et préservé, un habitat diffus, un urbanisme encore maîtrisé et une qualité de vie reconnue. En termes d'attractivité, ses atouts sont nombreux :

  • de vastes espaces d'accueil pour des entreprises,
  • des prix du foncier encore raisonnables,
  • de faibles taux d'imposition,
  • une localisation géographique stratégique : en effet, la Communauté de Communes se situe à l'entrée Est du Pays des Landes de Gascogne, à l'entrée Est du Parc Naturel des Landes de Gascogne, à l'entrée Sud du Département de la Gironde et surtout au cœur de l'Aquitaine ! Le territoire est situé à proximité des grandes métropoles régionales et il est desservi par des infrastructures routières de qualité (autoroute Bordeaux-Toulouse à quelques kilomètres, itinéraire Grand gabarit). La réalisation de l'autoroute A65 Langon Pau va également offrir des perspectives pour le développement économique local, avec notamment la création d'un échangeur à Captieux.

Face à ces constats, Jean-Luc GLEYZE, conseiller général du canton de Captieux a proposé au Conseil Communautaire, en mai 2006, un projet de création d'une zone d'activités à forte thématique autour des éco-matériaux, des bioénergies, des éco-produits, de l'environnement, du pin maritime… L'appellation « Ecopôle du Cœur d'Aquitaine » a été retenue pour identifier pleinement le concept de la zone d'activités.

L'étude de faisabilité

La Communauté de Communes a lancé une étude de faisabilité, confiée à l'agence BAGGIO-PIECHAUD, associée au cabinet BEPIC. Cette étude, dont le coût s'élevait à 39 700 € HT, a été financée par le Conseil général de la Gironde (9 000 €), le programme Leader + (7000 €), l'Etat au titre du 1% Paysage (16 000 €) et la CDC pour le solde.

Un document de synthèse, qui n'est qu'un avant-projet sommaire, a été présenté en comité de pilotage, composé d'élus et de collectivités partenaires, en décembre 2008. Il propose des principes d'aménagement et de gestion durable, et compare différents scénarii d'implantation. Le chiffrage global du projet est estimé à 3.9 millions d'euros, coût jugé trop excessif. La priorité de la Communauté de Communes va être, dans un premier temps, d'acquérir du foncier avant de définir le contenu exact du projet et lancer les études appropriées.